Les Huguenots/Valentine

Sa compatriote fait valoir les mêmes atouts, avec une émission homogène, d'un grave opulent à un aigu triumphant, et un investissement dramatique qui arrache le spectateur de son siège dans les deux derniers actes. 

Opéra Magazine

Sa compatriote fait valoir les mêmes atouts, avec une émission homogène, d’un grave opulent à un aigu triumphant, et un investissement dramatique qui arrache le spectateur de son siège dans les deux derniers actes.